woensdag 7 november 2012

L'air des Bijoux uit Faust (Gounod) (1859)



L'air des bijoux (« Ah ! je ris de me voir si belle en ce miroir ») is een opera-aria voor sopraan uit  1859.

De aria komt uit Faust van Gounod. Ze wordt gezongen in het derde bedrijf door Marguerite.

Een van de bekendste uitvoeringen is van Maria Callas.

Deze aria is een van de meest bekende opera-aria's.

Een groot deel van haar bekendheid dankt ze aan Herge's avonturen van Kuifje: dit is inderdaad de favoriete aria van de zangeres  Bianca Castafiore.

De eerste uitvoering door Marie Miolan-Carvalho, in de rol van Marguerite in de derde acte van Gounods opera Faust tijdens de première in het Parijse Théatre Lyrique. Faust was ook de allereerste opera ooit opgevoerd in de New York Met. "Ah! Je ris de me voir si belle en ce miroir. Est-ce toi Marguerite? Réponds moi. Réponds vite".

Maria Callas (1961)



Ah ! je ris de me voir
Si belle en ce miroir !
Est-ce toi, Marguerite ?
Réponds-moi, réponds vite !
Non ! non ! – ce n'est plus toi !
Non ! non ! – ce n'est plus ton visage !
C'est la fille d'un roi,
Qu'on salue au passage ! –
Ah, s'il était ici !...
S'il me voyait ainsi !
Comme une demoiselle,
Il me trouverait belle.

Achevons la métamorphose !
Il me tarde encore d'essayer
Le bracelet et le collier !

Dieu ! c'est comme une main qui sur mon bras se pose !
Ah! je ris de me voir
Si belle en ce miroir !
Est-ce toi, Marguerite ?
Réponds-moi, réponds vite !
Ah, s'il était ici !...
S'il me voyait ainsi !
Comme une demoiselle,
Il me trouverait belle.
Marguerite, ce n'est plus toi,
Ce n'est plus ton visage,
Non ! c'est la fille d'un roi,
Qu'on salue au passage.






Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen